Si les oiseaux

Si les oiseaux

Écrit par : Erin Shields

Mise en scène de Geneviève L. Blais

Scénographie : Une collaboration du sculpteur Jean Brillant et de Éric Olivier Lacroix

Présenté du 13 au 31 octobre 2015 au Théâtre Prospero

Si les oiseaux retrace le terrible destin de deux sœurs, Procné et Philomèle, la plus jeune broyée par une agression aussi terrible qu’inattendue, entraînant un effroyable acte de vengeance de son aînée. Inspirée des Métamorphoses d’Ovide, leur histoire s’entrelace aux témoignages d’un chœur de femmes ayant survécu aux atrocités de différents conflits armés du XXe siècle. Transformées en oiseaux errant dans un purgatoire intemporel, ces femmes tissent le fil du mythe, incitant Philomèle à briser le silence. Au fil des mots de cette jeune princesse ravagée, ces femmes prennent la parole malgré la honte et la terrible difficulté de dire ce qu’elles ont vécu au Rwanda, en Bosnie, au Bangladesh, à Nankin ou à Berlin.

La tragédie se déroule dans une scénographie métallique grandiose conçue et réalisée par Jean Brillant en collaboration avec Éric Olivier Lacroix. Les matériaux utilisés rappellent l’industrie, presque le militaire. À la fois monument et sanctuaire, l’espace créé par le duo sait aussi bien traduire toutes les finesses et nuances des sentiments humains par ses différent niveaux, recoins et doux mouvements que l’implacable froideur de la vengeance et de la brutalité. C’est une présence imposante et chargée qui fait à la fois écho à l’intemporalité du mythe et à toute la contemporanéité du viol en temps de guerre que nous proposent les collaborateurs.  Matière et humains corrodés.

Autres
Scénographies